Plan d’action contre la violence et l’intimidation

Consulter le document du Plan d’action contre la violence et l’intimidation

L’intimidation et la violence sont des comportements interdits en tout temps.

Tout élève qui adopte des comportements violents ou d’intimidation s’expose à des conséquences. Chaque enfant et chaque situation étant unique, les problématiques sont gérées dans le respect des encadrements du plan de lutte de notre école. Voici une liste non exhaustive des conséquences qui peuvent être appliquées suite à l’analyse de la situation par les intervenants concernés.

– Arrêt d’agir;
– Avertissement (verbal ou écrit);
– Communication et sollicitation de la collaboration des parents;
– Démarche de réparation accompagnée d’un intervenant;
– Excuses verbales ou écrites;
– Références à des services internes ou externes;
– Réflexion;
– Remboursement ou remplacement du matériel
– Rencontre avec la direction, accompagné ou non des parents;
– Rencontre avec le titulaire;
– Rencontre de médiation;
– Renforcement du comportement attendu;
– Réparation;
– Reprise du temps perdu;
– Retenue pendant ou après les heures de cours;
– Retrait;
– Retrait de privilèges;
– Retrait du groupe;
– Suspension interne ou externe;
– Ultimement, un élève pourrait même être expulsé par le Comité exécutif de la Commission Scolaire des Laurentides, conformément à l’article 96.27 de la L.I.P.

Toutes autres mesures jugées pertinentes, selon la situation, peuvent être appliquées.